Archivos Mensuales: febrero 2012

El presente de subjuntivo con Céline Dion

Le subjonctif présent :

radical de la 3ème personne du pluriel du présent de l’indicatif (sauf exceptions)

+

terminaisons (e, es, e, ions, iez, ent).

Exemples :

Danser Finir Vendre
Indicatif présent : ils dansent Indicatif présent : ils finissent Indicatif présent : ils vendent
Que je danse Que je finisse Que je vende
Que tu danses Que tu finisses Que tu vendes
Qu’il danse Qu’il finisse Qu’il vende
Que nous dansions Que nous finissions Que nous vendions
Que vous dansiez Que vous finissiez Que vous vendiez
Qu’ils dansent Qu’ils finissent Qu’ils vendent
  • Il existe des radicaux irréguliers : être, avoir, savoir, faire, aller…
  • Ce sont toujours les mêmes terminaisons sauf pour le verbe être et avoirEtre : sois, sois, soit, soyons, soyez, soient) Avoir (aie, aies, ait, ayons, ayez, aient)

Observez les différents subjonctifs dans la chanson de Céline Dion, dont notamment celui du verbe « savoir » (que je sache, que tu saches, etc.).

J’ai compris tous les mots, j’ai bien compris, merci
Raisonnable et nouveau, c’est ainsi par ici
Que les choses ont changé, que les fleur ont fané
Que le temps d’avant, c’était le temps d’avant
Que si tout zappe et lasse, les amours aussi passent

Il faut que tu saches

J’irai chercher ton cœur si tu l’emportes ailleurs
Même si dans tes danses d’autres dansent tes heures
J’irai chercher ton âme dans les froids dans les flammes
Je te jetterai des sorts pour que tu m’aimes encore

Fallait pas commencer m’attirer me toucher
Fallait pas tant donner, moi je sais pas jouer
On me dit qu’aujourd’hui,
On me dit que les autres font ainsi

Je ne suis pas les autres
Avant que l’on s’attache, avant que l’on se gâche

Je veux que tu saches

J’irai chercher ton cœur si tu l’emportes ailleurs
Même si dans tes danses d’autres dansent tes heures
J’irai chercher ton âme dans les froids dans les flammes
Je te jetterai des sorts pour que tu m’aimes encore

Je trouverai des langages pour chanter tes louanges
Je ferai nos bagages pour d’infinies vendanges
Les formules magiques des marabouts d’Afrique
J’les dirai sans remords pour que tu m’aimes encore

Je m’inventerai reine pour que tu me retiennes
Je me ferai nouvelle pour que le feu reprenne
Je deviendrai ces autres qui te donnent du plaisir
Vos jeux seront les nôtres, si tel est ton désir

Plus brillante plus belle pour une autre étincelle
Je me changerai en or pour que tu m’aimes encore.


Si + imparfait, conditionnel avec Daniel Balavoine

Pour exprimer une hypothèse avec si, l’espagnol utilise l’imparfait ou le plus-que-parfait du subjonctif suivi du conditionnel présent ou du conditionnel passé :

 Si fuera rico, no trabajaría.

Si hubiera trabajado en la escuela, yo seria medico

 Si ella no hubiera estado en la fiesta, no la habríamos echado de menos.

Or, le français utilise l’imparfait ou le plus-que-parfait de l’indicatif suivi du conditionnel présent ou du conditionnel passé :

Si j’étais (imparfait) riche, je ne travaillerais pas. (Hypothèse irréelle)

Si j’avais travaillé (plus-que-parfait) à l’école, je serais médecin. (Conséquence dans le présent)

Si elle n’était pas venu (plus-que-parfait) à la fête, elle ne nous aurait pas manqué. (Conséquence dans le passé)

Ça fait longtemps que t’es partie

Maintenant
Je t’écoute démonter ma vie
En pleurant
Si j’avais su qu’un matin
Je serais là, sali, jugé, sur un banc

Par l’ombre d’un corps
Que j’ai serré si souvent
Pour un enfant
Tu leur dis que mon métier
C’est du vent
Qu’on ne sait pas ce que je serai dans un an
S’ils savaient que pour toi, avant
De tous les chanteurs, j’étais le plus grand

Et que c’est pour ça
Que tu voulais un enfant
Devenu grand

[Refrain] :
Les juges et les lois
Ça m’fait pas peur
C’est mon fils ma bataille
Fallait pas qu’elle s’en aille
Je vais tout casser
Si vous touchez
Au fruit de mes entrailles
Fallait pas qu’elle s’en aille

Bien sûr c’est elle qui l’a porté
Et pourtant
C’est moi qui lui construis sa vie lentement
Tout ce qu’elle peut dire sur moi
N’est rien à côté du sourire qu’il me tend
L’absence a des torts
Que rien ne défend
C’est mon enfant


Pronunciación en Francés : los verbos (en ER) conjugados al presente en frances

Bonjour,

Au présent de l’indicatif, on conjugue les verbes du premier groupe ceux en ER (sauf “aller”) comme ceci :

PARLER + terminaisons (e, es, e, ons, ez, ent)

Cela fait :

Je parle

Tu parles

Il parle

Nous parlons

Vous parlez

Ils parlent

Vous trouverez mes conseils de prononciation avec une faute en espagnol (que beaucoup de français font !). Pour moi aussi, c’est difficile d’apprendre une langue : verbes premier groupe

Belles belles belles (Claude François)

Un jour mon père me dit fiston
J’ te vois sortir le soir
A ton âge il y a des choses
Qu’un garçon doit savoir
Les filles tu sais méfies-toi
C’est pas c’ que tu crois

Elles sont toutes
Belles belles belles comme le jour
Belles belles belles comme l’amour

Elles te rendront fou de joie
Fou de douleur mais crois moi
Mais plus fou d’elles de jour en jour
Puis des filles de plus en plus
Tu vas en rencontrer
Peut-être même qu’un soir
Tu oublieras de rentrer
Plus t’en verras, plus t’en auras
Et plus tu comprendras
Dans ces moments, tu te souviendras
Que ton vieux père disait

Elles sont toutes
Belles belles belles comme le jour
Belles belles belles comme l’amour

Elles te rendront fou de joie
Fou de douleur mais crois moi
Plus fou d’elles d’elles d’elles de jour en jour
Un jour enfin tu la verras
Tu n’ peux pas te tromper
Tu voudras lui dire je t’aime
Mais tu n’ pourras plus parler
En un clin d’oeil vous s’ rez unis
Pour le pire et le meilleur
Mais tu tiendras là, le vrai bonheur
Aux yeux de ton coeur

Elle sera
Belle belle belle comme le jour
Belle belle belle comme l’amour

Comme j’ai dit à ta maman
Tu lui diras en l’embrassant
Tu es, belle belle belle comme le jour
Belle belle belle comme l’amour
Belle belle belle comme le jour

Donner une opinion défavorable (dar su parecer)

Voici quelques expressions, vous pouvez entendre la prononciation ici : opinions défavorables.

Il m’irrite, ça m’irrite

Ça me dérange, vous me dérangez

Ça me gène, tu me gènes

C’est sans aucun intérêt

Je n’aime pas du tout cette musique

Je ne comprends pas comment on peut aimer…

C’est laid (familier : moche)

Je trouve cela stupide, idiot (vulgaire : con)

Je déteste le noir

Je hais ce chanteur

L’anglais ne me plaît pas du tout

C’est agaçant, ça m’agace

Les Français m’énervent

C’est n’importe quoi !

Donner une opinion favorable (dar su parecer)

Bonjour,

Aujourd’hui, quelques mots pour enrichir votre vocabulaire, si vous ne comprenez pas certains mots, n’hésitez pas !

C’est une très belle église

Cette maison est magnifique.

Ce costume est tellement élégant !

Ce musée est si beau !

Ce château est vraiment beau.

Je trouve cette chemise très jolie.

Le spectacle était superbe.

A mon avis, c’est son meilleur film depuis longtemps.

Paris est la plus belle ville au monde.

N’est-ce pas merveilleux, chéri ?

Qu’est-ce c’est beau !

Cette série a l’air bien.

C’est un excellent travail, je te félicite

Bravo, tu as fait un très bon travail

J’aime bien ta proposition