El condicional en francés con Diane Tell

Le conditionnel se forme sur la base verbale utilisée au futur, en rajoutant les terminaisons de… l’imparfait !

Cela donne :

Infinitif (sans le « e » final pour les verbes qui finissent par «e »

+ ais, ais, ait, ions, iez, aient

Parler

Finir

Prendre

Je parlerais finirais prendrais
Tu parlerais finirais prendrais
Il, Elle, On parlerait finirait prendrait
Nous parlerions finirions prendrions
Vous parleriez finiriez prendriez
Ils, Elles parleraient finiraient prendraient


Quelques irrégularités :
Être : je serais, tu serais…

Avoir : j’aurais, tu aurais….

Aller : j’irais, tu irais

Faire : je ferais, tu ferais…

Pouvoir : je pourrais, tu pourrais

Vouloir : je voudrais, tu voudrais,

Venir : je viendrais, tu viendrais

Voir : je verrais, tu verrais

Beaucoup de verbes au futur dans cette chanson de Diane Tell “Si j’étais un homme” : des verbes réguliers et des irréguliers ! 

Moi, si j’étais un homme, je serais capitaine
D’un bateau vert et blanc,
D’une élégance rare et plus fort que l’ébène
Pour les trop mauvais temps.

Je t’emmènerais en voyage
Voir les plus beaux pays du monde.
J’ te
ferais l’amour sur la plage
En savourant chaque seconde
Où mon corps engourdi s’enflamme
Jusqu’à s’endormir dans tes bras,
Mais je suis femme et, quand on est femme,
On ne dit pas ces choses-là.

Je t’offrirais de beaux bijoux,
Des fleurs pour ton appartement,
Des parfums à vous rendre fou
Et, juste à côté de Milan,
Dans une ville qu’on appelle Bergame,
Je te
ferais construire une villa,
Mais je suis femme et, quand on est femme,
On n’achète pas ces choses-là.

Il faut dire que les temps ont changé.
De nos jours, c’est chacun pour soi.
Ces histoires d’amour démodées
N’arrivent qu’au cinéma.
On devient économe.
C’est dommage : moi j’aurais bien aimé (conditionnel passé : habría gustado)
Un peu plus d’humour et de tendresse.
Si les hommes n’étaient pas si pressés
De prendre maîtresse…
Ah ! si j’étais un homme !

Je t’appellerais tous les jours
Rien que pour entendre ta voix.
Je t’
appellerais “mon amour”,
Insisterais pour qu’on se voie
Et t’
inventerais un programme
À l’allure d’un soir de gala,
Mais je suis femme et, quand on est femme,
Ces choses-là ne se font pas.

Il faut dire que les temps ont changé.
De nos jours, c’est chacun pour soi.
Ces histoires d’amour démodées
N’arrivent qu’au cinéma.
On devient économe.
C’est dommage, moi j’aurais bien aimé
Un peu plus d’humour et de tendresse.
Si les hommes n’étaient pas si pressés
De prendre maîtresse…
Ah ! si j’étais un homme,
Je serais romantique…

Acerca de doctorbenji

Me llamo Benjamin y tengo 33 años. Después de un doctorado en derecho, soy profesor de francés en Barcelona

Publicado el marzo 21, 2012 en Avanzados, Canciones, Conjugación, Intermedios y etiquetado en , , , , , , , , , , . Guarda el enlace permanente. Deja un comentario.

Responder

Introduce tus datos o haz clic en un icono para iniciar sesión:

Logo de WordPress.com

Estás comentando usando tu cuenta de WordPress.com. Cerrar sesión / Cambiar )

Imagen de Twitter

Estás comentando usando tu cuenta de Twitter. Cerrar sesión / Cambiar )

Foto de Facebook

Estás comentando usando tu cuenta de Facebook. Cerrar sesión / Cambiar )

Google+ photo

Estás comentando usando tu cuenta de Google+. Cerrar sesión / Cambiar )

Conectando a %s

A %d blogueros les gusta esto: